Myrcella – RDC

Myrcella-mpm-2Réussir à coudre des chemises est un des objectifs que je me suis fixée et je suis ultra motivée à le remplir, d’autant plus que j’en porte souvent :) Le patron Myrcella de République du Chiffon est une bonne première approche pour apprivoiser la chemise, même si cette première version n’est pas pour moi ^^

J’avais lu les retours de Mademoiselle Bli et Une Parisienne en Helvétie qui recommandaient ce patron pour sa simplicité et leur versions respectives me plaisent énormément. Aussi, lorsqu’au cours d’une balade shopping qui nous a amenées jusqu’à la boutique des Petits points parisiens, je suis tombée sur ce patron et qu’Adeline se voyait déjà dedans je n’ai pas hésité et je l’ai acheté directement.

C’est mon premier patron pochette République du Chiffon et  j’ai été séduite par l’emballage ainsi que par la planche qui est très claire. Les explications de Géraldine sont limpides, notamment les schémas, cependant il faut avoir un minimum de connaissances en couture pour se débrouiller seule. Après, aidée d’internet ou d’un livre, il n’y a rien d’insurmontable ! Il faut juste savoir que l’on est un peu moins guidée qu’avec d’autres créatrices.

Les modèles présentés sur le site République du Chiffon me plaisent rarement directement, mais les réalisations que j’ai vu ont fini par me donner vraiment envie, en découvrant les patrons et leur potentiel sous un autre jour. J’ai donc été voir de plus près les dessins techniques sur le site RDC, et maintenant il y a au moins trois modèles qui me plaisent et que j’ai envie de tester ! J’ai d’ailleurs eu la chance de gagner le patron de la combinaison Dominique sur le blog de Jolies Bobines. Il faut que je trouve le bon tissu et je me lance :)

Pour en revenir à Myrcella, c’est un modèle relativement simple et rapide à réaliser. Pile ce dont j’avais envie, sortant d’un projet qui m’a pris beaucoup de temps et que je vous présenterai tout bientôt. En effet, les pièces à décalquer et à découper sont peu nombreuses car les manches chauve-souris sont directement incluses sur le dos et les devants. Si vous voulez en savoir plus sur ce modèle, je vous invite à lire l’article d’une Parisienne en Helvétie à ce sujet car il est très détaillé.

Myrcella-mpm-3

Myrcella, c’est donc une « vraie » chemise, c’est-à-dire avec un col monté sur un pied de col et une patte de boutonnage. Autant de premières pour moi. J’ai vraiment aimé réaliser ces étapes et je me sens prête à m’attaquer à un nouveau modèle qui comprendra des pinces poitrines et des manches à monter. Je vais tout de même me coudre ma propre version car elle me plaît bien cette chemise.

 

Myrcella-mpm-6Myrcella-mpm-5

 

 

 

 

 

 

Celle-ci a été réalisée en taille 44 dans un coton à 5/6 euros le mètre trouvé chez Toto à Tolbiac. Les boutons blancs viennent de la réserve de mon papa. Je suis ravie du résultat final, à part peut être la pose de la poche plaquée que je pourrai améliorer. Je manque encore un peu de précision.

Myrcella-mpm-8Myrcella-mpm-7

Publicités

15 réflexions sur “Myrcella – RDC

    • Juliette 16 juin 2015 / 11:27

      Bonjour :) Oui il faut être très minutieux, mais c’est une partie qui m’a beaucoup plu lors de la réalisation ^^

      J'aime

  1. Petites Broutilles 15 juin 2015 / 20:52

    Je ne sais pas si c’est la photo mais en tous cas la poche semble parfaite ! J’aime beaucoup le tissu aussi !

    J'aime

    • Juliette 16 juin 2015 / 13:00

      Merci :) Et de rien pour le clin d’œil, je lis toujours tes articles avec beaucoup d’attention ^^ D’ailleurs, l’idée de supprimer les plis sur Myrcella comme tu l’as fait sur ta dernière version me plaît beaucoup !

      Aimé par 1 personne

    • Juliette 16 juin 2015 / 13:02

      Merci Mathilde :) C’est vrai que ce tissu est très joli, il m’a tout de suite plu quand je l’ai vu, je savais qu’il serait destiné à une chemise.

      Aimé par 1 personne

  2. Rachel 16 juin 2015 / 21:31

    C’est superbe, bravo ! Encore une fois je t’admire tout ceci demande beaucoup trop de minutie pour moi ^^

    Aimé par 1 personne

    • Juliette 23 juin 2015 / 09:44

      Merci Rachel :) C’est vrai que la couture apprend la minutie, mais c’est aussi le cas du tricot. Quand je vois tes ouvrages, je suis certaine que tu n’en manques pas !

      J'aime

      • Rachel 23 juin 2015 / 21:41

        ça n’est pas la même minutie du tout. Et en plus, en vrai, je suis une horrible bidouilleuse ;-)

        J'aime

  3. Mine 17 juin 2015 / 07:19

    C’est superbe cette chemise! et les détails et finitions sont top ! Félicitations !

    Aimé par 1 personne

  4. Thé Citron 18 juin 2015 / 20:29

    Je découvre ce modèle grâce à toi. Cette première version est très jolie, quelle satisfaction pour toi! Tu n’as plus qu’à récidiver!

    Aimé par 1 personne

    • Juliette 23 juin 2015 / 09:45

      Je suis ravie de te faire découvrir un modèle. Comme je le dis dans mon post, les patrons République du Chiffon méritent un second coup d’œil. Je vais récidiver c’est certain, et cette fois pour moi :)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s